Spectacle :
La femme-papillon

Synopsis

Un savant fou parvient à insuffler la vie à une fille qu’il a créée de toute pièce. À cause de ses bandelettes, tout le monde l’appelle la fille-momie. Chassée de chez elle, elle deviendra serveuse de bar et découvrira le monde, son corps et son pouvoir sur les hommes.

La femme papillon est un conte original et poétique qui aborde le thème de la féminité, de l’identité et de la place des femmes dans la société. Rejetée tour à tour par son créateur, ses amours, la femme papillon découvre l’univers masculin qui l’entoure.

Le mot de l'auteur / metteur en scène

Avec LA FEMME PAPILLON, j’ai voulu revenir à des espaces scéniques plus intimistes. Le choix de la comédienne, Alissia Estève, pour interpréter le rôle s’est rapidement imposé. Nous travaillons ensemble depuis de nombreuses années, sa sensualité naturelle, son évidente féminité et sa voix en faisait l’interprète idéale.

Aujourd’hui, la femme prend progressivement la place qu’elle doit avoir dans la société. Beaucoup d’efforts doivent encore être faits, en privilégiant l’égalité plutôt que la parité. Mon propos était d’évoquer à la fois cette place sociétale et le fait que, dès le plus jeune âge, les filles ont un rapport à leur corps différent des garçons. Ce rapport conditionne très tôt leurs attitudes et liens aux autres, jusqu’à rendre difficile leur quête d’identité.

La musique est un élément essentiel du spectacle. La voix d’Alissia se promène sur des arrangements planants : accords de guitare et de clavier parfois détournés pour produire de nouveaux sons étonnants. Les ambiances lumineuses du spectacle sont feutrées et soignées. Bougies, lampe frontale... L’idée est d’amener le spectateur dans l’intimité de LA FEMME PAPILLON.

Conte musical poétique

année de production : 2020 production : Le Panda Roux Productions / Tsemerys durée : env. 1h texte et mise en scène : Jean-Félix Milan avec : Alissia Estève et Léo Grise musiques : Léo Grise costumes et coiffures : Jean-Michel Ducloux scénographie : Jean-Félix Milan création et régie lumière : Amael Kasparian affiche : Amélie Ricca (illustration) et Armand Milan (graphisme)

Retour
aux spectacles