Spectacle
Jacqueline

Synopsis

Jacqueline croit rencontrer Étienne à l’occasion de son hospitalisation pour un problème de jambe.
Le jeune homme est pourtant loin d’être un inconnu puisqu’il s’agit de son fils. Un fils qui va saisir l’occasion pour raconter quelques épisodes de la vie d’une célèbre actrice Lucie Levant. La première audition, le grand amour, les succès, la vie de famille, au fil des évocations tendres, drôles, émouvantes se dessine une comédienne lumineuse, femme libre a qui la maladie a volé l’essentiel. la mémoire.
Le spectateur découvrira que Jacqueline et Lucie ne sont qu’une seule et même personne. Une femme à la mémoire égarée q’un fils aimant va tenter de faire revivre …

JACQUELINE est un conte moderne qui aborde les troubles de la mémoire, telle la maladie d’Alzheimer . Une histoire vivante sans pathos à travers les souvenirs d’une mère par son fils.
Un spectacle vivant qui mêle théâtre et chant avec tendresse, humour et sensibilité pour parler d’une maladie redoutée.

Le mot de l'auteur / metteur en scène

Perdre sa mémoire, c’est perdre son identité.

En tant que comédien, ma mémoire est constamment sollicitée pour l’apprentissage des textes. L’histoire tragique d’une grande comédienne comme Annie Girardot me touche personnellement.

Je voulais cependant aborder ce thème avec légèreté et humour. J’ai donc créé des personnages qui, même s’ils souffrent, vivent et n’excluent pas la joie de leur existence. JACQUELINE a un franc-parler. C’est un personnage à la fois touchant et terriblement drôle. C’est aussi une femme moderne qui défend ses valeurs et ses idées.

Le spectacle est soutenu par le Docteur Bernard Croisile, neurologue aux Hospices Civils de Lyon, la MTRL, ainsi que par le Théâtre de L’Espace 44.

Conte moderne - comédie

année de production : 2015 production : Le Panda Roux Productions durée : env. 1h20 texte et mise en scène : Jean-Félix Milan avec : Laurence Gay-Pinelli, Hervé Hartmann et Franck Regnier musiques : arrangements de Santiago Dolan (d'après Zazie, Phil Baron, Maurice Fanon) affiche : Amélie Ricca (illustration) et Armand Milan (graphisme)

Retour
aux spectacles